L’association

L’association « Vélo Solaire Pour Tous »

Bon d’accord, l’association serait éthique, OK.

Elle porterait un projet de mobilité douce, encore OK.

Elle concevrait un nouveau véhicule, le Vhélio, toujours OK.

Mais au fait c’est pour quoi faire, déjà, tout ça ?

On peut observer que les pratiques de mobilité quotidienne ont un impact important sur l’environnement, les budgets des ménages et sur la santé humaine (pollution sonore et atmosphérique, émissions de GES, de bitumage des espaces…) ainsi que sur l’aménagement du territoire. Pour plus de précisions, voir les enjeux de la mobilité.

Améliorer l’accessibilité à la mobilité et les moyens de déplacement ou de transport, c’est donc résoudre en même temps à la fois des problèmes globaux et des problèmes locaux, avec des impacts de toute première importance !

Ce que nous essayons de faire à notre échelle, c’est d’avoir une réflexion autour de la mobilité dans un cadre portant sur l’ensemble de la chaîne, c’est-à-dire incluant à la fois les personnes et les entreprises (adhérents bénévoles à l’association, fabricants et distributeurs, usagers finaux des Vhélios…), l’environnement (circuits courts, matériaux et matériels utilisés, énergie consommée…) et l’aménagement durable du territoire (développement local, emploi…).

Une démarche globale et cohérente sous tous ces aspects. L’éthique ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt du toc !

Il s’agit d’un parti pris très fort, qui constitue le socle de nos actions et dont les implications sont multiples à tous les niveaux.

Notre politique consiste donc à viser la simplicité sans pour autant succomber à la facilité. Parce que oui, pour nous la simplicité est bien un but à atteindre et, aussi, se débarrasser du superflu pour finalement aboutir à l’essentiel demande en effet de la réflexion, du travail et des efforts.

Des conséquences tous azimuts

Quelles sont les conséquences de notre choix de mener une démarche éthique et cohérente ?

Sur le plan de la gouvernance : la gouvernance partagée de l’association permet des prises de décisions collectives et le collectif est mené par le collectif. Le comité éthique veille.

Sur le plan du modèle économique : les matériaux et matériels nécessaires à la fabrication des Vhélio sont raisonnés dans l’optique de pouvoir faire appel à des approvisionnements en circuits courts. Le modèle économique envisage de faire appel à des entreprises existantes pour la fabrication, le montage et la distribution des Vhélio afin de consolider les activités de ces entreprises et de ne pas générer de concurrence. Les savoir-faire présents sur nos territoires sont des ressources à prendre en compte dès l’étape de conception des objets.

Sur le plan de la technique : les questions liées à l’ACV (Analyse du Cycle de Vie) et au recyclage sont prises en compte, de même que la nature des matériels et des compétences nécessaires à la fabrication ou à l’entretien des Vhélio.

Sur les aspects sociétaux : les questions sociétales concernent à la fois les bénévoles au travers de ce qu’ils apportent et de ce qu’ils retirent de leur contribution, à la fois les partenaires dont nous avons déjà choisi de privilégier ceux d’entre eux qui interviennent dans le domaine de l’ESS (Economie Sociale et Solidaire) et/ou qui sont prêts à s’engager dans les valeurs que nous mettons en avant, à la fois les usagers finaux au travers de leur situation propre (particuliers de tous âges, avec ou sans enfants et plus ou moins valides, entreprises, associations, collectivités…) et de leurs besoins spécifiques.

Sur le plan de la propriété intellectuelle et les flux financiers : la structure qui a initié et qui maîtrise la démarche est l’association à but non-lucratif « Vélo Solaire Pour Tous ». L’ensemble des connaissances et des résultats issus des travaux collaboratifs menés par les bénévoles sont déposés sous la forme de licence libre (ou open-source) garantissant une pérennité du partage.

 

Le Collectif Vhélio

Le projet Vhélio et l’association « Vélo Solaire Pour Tous », sont portés par un groupe de bénévoles dynamiques.

Venant de tous les horizons personnels et professionnels, ils sont animés par la même envie de faire bouger les lignes pour proposer d’élargir l’offre des mobilités.

Dans un monde complexe en constante évolution, soumis à des contraintes grandissantes, ils agissent concrètement et collectivement pour proposer une nouvelle offre de mobilité durable.

Le fonctionnement ouvert et basé sur l’intelligence collective, permet à chacun d’apporter sa contribution.

Ainsi, la diversité du collectif (certains sont passionnés du libre, certains veulent apporter leur contribution technique, certains croient dans la pertinence du non lucratif, certains sont vélotafeurs…), enrichi chaque jour le projet et lui donne vie via des outils collaboratifs en ligne.

Vous partagez les valeurs du projet et souhaitez apporter votre contribution ?

1
2
fond campagne participative
3
001 one

DONATEURS

Le projet vous intéresse, mais vous n'avez pas le temps d'y participer ?
N'hésitez plus, donnez !

002 two

ADHÉRENTS

Le projet vous intéresse et vous souhaitez y adhérer ?
Rejoignez le collectif !

003 three

BÉNÉVOLES

Le projet vous intéresse et vous avez la possibilité de venir nous aider ?
On vous attends, rejoignez-nous !

Les statuts de l'association

Le règlement intérieur